Autographes Passe-Present




Lepassepresent
Present sur RV

Marche Dauphine Puces Saint Ouen

Membre de


Syndicat des Antiquaires


Antiquites et Collections




Nouvelles à la main - Manuscrit Autographe 1769 [Corse]

Manuscrit daté

 « du 22 mai 1769 »


NOUVELLES A LA MAIN


La soumission de la Corse

après la bataille de Ponte Nuovo

et

les ouvrages "pernicieux"

de Voltaire

 

 

Plus de détails


300,00 €

Disponibilité :

1 pièce


Un vestige des feuilles clandestines d'information, dont la composition ou le débit était passible du fouet et du bannissement, puis des galères en cas de récidive.

Concurremment au développement de la presse imprimée, les «nouvelles à la main », dites aussi « gazetins» ou « bulletins", continuèrent de se pratiquer hors du contrôle d'État. Bien que la distinction entre « auteur", diffuseur et destinataire n'ait pas toujours été claire, ces nouvelles sortaient en majorité, au XVIIIe siècle, d'officines parisiennes ou versaillaises, à destination d'amateurs dans les classes moyennes du tertiaire en France ou la petite noblesse à l'étranger, de professionnels, politiques et nouvellistes, et de collecteurs, véritables monomanes de l'information (classification établie par François Moureau). Le monde des nouvellistes entretenait une certaine porosité avec celui du journalisme imprimé, et disparut à la Révolution.

« ..• Un courrier arrivé de Bastia a appris le succès que les François ont commencé à avoir en Corse.
Toute la sierre
d'Anebio a été soumise avec sept villages; Gorgo a été reprise sans coup férir, et nous sommes maîtres des débouchés de 1'Into et du fleuve de Quolo {sic pour les noms propres],

On espère que M. de Vaux pourra enfin soumettre toute la Corse {le marquis de Vaux avait remporté une victoire décisive contre les paolistes le 9 mai 1769 à Ponte Nuovo]. ..

Il est venu de Hollande de la boutique du libraire Rey qui paraît avoir entrepris de détruire la religion, beaucoup d'ouvrages hardis, tels qu'un Essai sur la nature et la destination de l'âme humaine par Collins, le tom. 4' de L'Évangile de la raison, où il y a beaucoup de morceaux de VOLTAIRE ...

Tous ces ouvrages sont pernicieux.

On a imprià Genève Le Cri des nations, petit écrit de M. de VOLTA1RE contre les prétentions des papes, et en même tems une profession de foi qu'il a faite à l'occasion de ses Pâques [cette Profession de foi de M. de Voltaire, parue en 1769, est apocryphe] ... »

Ces nouvelles évoquent également l'affaire de la Compagnie des Indes, les fêtes données par le prince de Conty pour le mariage du duc de Chartres, l'effervescence politique en Angleterre, un projet de Mont de piété, un chanoine parisien trouvé en un « mauvais lieu ». .. etc.. 


Excellent Etat , 3 pp, 1/4, infime déchirure 

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

Panier  

(vide)
Contactez Librairie Autographes
Contactez-Nous