Antoine de RIVAROL – Lettre autographe d’émigration . Hambourg . – 1796

1796. Hambourg

Lettre autographe d’émigration

Antoine de RIVAROL Antoine_de_Rivarol

« … Ah conservez bien tous ces jolis zéros
dont votre tete se compose !
Si jamais quelqu’un vous instruit
tout mon bonheur sera détruit
sans que vous y gagniez grand’chose.. (!) « 

1400

Disponible

Description

Très rare lettre autographe.

Hambourg, 1796.
État passable avec restaurations.

Très belle lettre d’émigration comprenant entre autres deux poèmes (dont un portrait de sa maîtresse Manette), et une attaque ironique contre Mme de Genlis.

« Hambourg ,
Après le crime de manquer à l’amitié , le plus grand sans doute est de douter d’elle .. mon cher Faverney . Je vous ai écrit deux fois à Bale , j’ai su votre courageuse tournée en France et que de tous vos biens il ne vous restait plus que les corses. L’abbé d’Hérali , aumonier de votre légion doit vous avoir donné de mes nouvelles , c est un homme qui permet trop souvent à son estomac de troubler sa cervelle…
… Me voilà à Hambourg dans une maison de campagne où j’ai rassemblé 3 émigrés sans compter mon frère et mon fils…
… Madame de Flahaut est ici avec son fils et nous avons des nouvelles du malencontreux duc de Choiseul , le voilà sauvé… .. »

(Extrait poeme pour Manette ..)
« ... Ah conservez bien tous ces jolis zéros
dont votre tete se compose !
Si jamais quelqu’un vous instruit
tout mon bonheur sera détruit
sans que vous y gagniez grand’chose.. (!) « 

« on parlait tout à l heure de la mort du Roi .. ..elle a dit qu’elle ne concevait pas pourquoi on admirait tant le mot du confesseur (nb: Abbé Edgeworth de Firmont) qui du pic de l’échafaud lui criait ‘Montez donc fils de St Louis..’ , plus on riait , plus elle s’obstinait à dire que CE CONFESSEUR AVAIT PARLE AU ROI COMME A UN LAQUAIS… « 

« Mr Capadoce qui est là .. veut que je vous transcrive (la description du) pays que nous habitons .. songez Madame que vous etes au 54°degré de latitude nord et que vous aurez à supporter le froid ..qui va dit on jusqu’à fendre les pierres… etc .. « 

(lettre lisible dans son intégralité , traduction sur demande) « 

(L’adresse du destinataire a été rayée , peut-être par protection après réception.)
Provenance : Ancienne collection Robert Schuman
_____________________________________

Antoine de Rivarol, ou simplement Rivarol, ( 1753 et mort le 11 avril 1801 à Berlin) , est un écrivain, journaliste, essayiste et pamphlétaire disciple de Voltaire. Monarchiste pendant la Révolution française.

 

ref:cl/lit